Prénoms from Paris. Parisiens têtes de…

De Marie V | Le 6 mai 2014

… Louise et Gabriel ! Ce sont les deux prénoms les plus attribués dans la capitale en 2013. Paris pionnier, Paris prisé, Paris inspiré… Paris libéré ! Décryptage.

D’après les données de la Mairie de Paris mises en ligne sur le portail Open Data Paris et publiées par Le Parisien, les 5 prénoms les plus populaires à Paris sont :

  • Côté garçons : Gabriel, Adam, Raphaël, Louis et Arthur
  • Pour les filles : Louise, Chloé, Alice, Sarah et Inès

Les Emma et Nathan sont les chouchous à l’échelle nationale et n’occupent à Paris que les 8e et 16e places. Moralité ? Paris se distingue de la province…

prénom bracelet naissance bébéParisianisme mode d’emploi

« Les prénoms donnés à Paris sont principalement rétro », explique Stéphanie Rapoport, auteure de L’Officiel des prénoms, interviewée dans Le Parisien.

Précurseurs les parigots ? Peut-être, la jeune-femme poursuit : « Paris a un rôle pionnier, car on constate que ces prénoms se répandent ensuite dans le reste du pays. » Exemple ? Cet impact a été observé pour les prénoms masculins tirés de l’Ancien Testament et pour les prénoms rétro chez les filles.

Mais la réciproque n’est pas vraie : les Lilou ou les Timéo – très à la mode en province dans les années 1990 et 2000 – n’ont jamais pris à Paris.

Et là, montée de boucliers

Je sens les attaques pointer, des provinciaux hurler au jacobinisme, mes copines bretonnes vont me flinguer, et ma progéniture sera traitée de petite pétasse parisienne pendant ses vacances. HALTE ! Ce n’est pas un jugement de valeurs Kevin, et détends-toi Cindy : ces conclusions sont issues de données statistiques. Même si certains prétendent que le même phénomène est observé au théâtre ou dans la mode… Mais je m’égare.

N’empêche, le choix du prénom de la petite graine n’est pas anodin

Certaines études ont démontré par exemple que les Adèle et les Diane ont remporté la palme d’or de la mention Très Bien au bac en 2013. Déterminisme ou sociologie des prénoms ? Pour aller plus loin vous pouvez relire Mention Très Bien au bac : et si Nabila s’était appelée Adèle ?

Pour vous éviter les mauvais choix, vous pouvez aussi revoir Prénoms 2013, le meilleur du pire. Suivez le guide !

Si vous manquez d’inspiration (et de swing) il vous reste Trouvez son prénom en chansons ! Episode 1 : playlist pop-rock

Mais le best du best c’est bien sûr cette sulfureuse chronique De l’art du prénom à la con

Bref, côté « touch » parisienne : Paris tenu !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + huit =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Suivez nous sur :

Articles les plus lus