Maternité des Lilas : les raisons de la colère

De Marie V | Le 20 septembre 2013

La maternité des Lilas, antre Bobo et pionnière de l’accouchement sans douleur, est menacée de fermeture. Branlebas de combat : le personnel sort les griffes, les sages femmes se rebiffent et les blouses tombent ! Alors, les Lilas à la rue ?

La maternité des Lilas vivra3 juin 2013, l’Agence Régionale de Santé (ARS) annonce la fermeture de la maternité des Lilas. Solution proposée : l’intégrer dans les locaux abandonnés de l’hôpital de Montreuil. Un collectif voit le jour et s’oppose à cette décision, des lieux jugés inadaptés car ne pouvant pas accueillir le planning familial. Le maire de Montreuil surenchérit et considère que « reconstruire la maternité des Lilas aux Lilas est la seule option sérieuse et réaliste. Elle est la seule envisageable ! Tout autre scénario porterait en lui la mort de la dernière maternité de proximité de notre département » (Edito du journal d’Infos Lilas, numéro juillet / août 2013).

Fallait pas les énerver

Les sages-femmes des Lilas ne manquent pas d’imagination pour relancer la mobilisation contre la fermeture de la maternité. Un militantisme façon déconne, plutôt efficace :

  • On tombe la blouse pour un calendrier dénudé… Âmes sensibles s’abstenir

Calendrier collectif maternité des Lilas

  • Vidéo virale façon Stromae et son Papaoutai pour une chouette parodie : « Lilas où t’es » visionnée plus de 32 500 fois sur Youtube

Vidéo Lilas où t'es sur Youtube
Visionner le clip « Lilas où t’es »

  • Attention manif ! Samedi 21 à 11H, départ place du Colonel Fabien (Parvis de la Mairie ). Plus de 6000 manifestants sont attendus.

Eh oui, c’est la luuuutte finaaaale.


Mots clés : > ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un + = 7

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Suivez nous sur :

Articles les plus lus