Cheveux et grossesse : enceinte, on se crêpe le chignon en toute beauté

De Marie V | Le 27 octobre 2013

Parmi les avantages de la grossesse : possibilité de s’asseoir dans le métro (si un chacal dédaigne vous laisser sa place), des nichons gonflés pour le bonheur de papa, un sens de l’humour exacerbé (euh…), et des cheveux superbes ! Que faire de ces super pouvoirs ? Pour l’humour ne changez rien, pour les cheveux voilà quelques tuyaux.

Beauté - La silhouette BabyBuzz croquée par ©Danielle Peufaillit, alias Belle-Maman

Une crinière au top pendant la grossesse
Enceinte, on a les hormones en folie : ce sont celles-là mêmes qui permettent au fœtus de grandir, nous fatiguent, provoquent des nausées… Et qui stimulent la phase de croissance de notre chevelure. Résultat : des cheveux plus nombreux, soyeux, brillants, épais et qui tombent moins… Parce que vous le valez bien !

Gare aux colorations
Les produits colorants contiennent des solvants (formaldéhyde, l’aldéhyde formique…) potentiellement nuisibles pour la petite graine. Evitez les colorations, surtout pendant le premier trimestre, ou demandez à votre coiffeur d’utiliser un produit sans ammoniaque.

Après l’accouchement : la bérézina ?
Quand bébé va arriver, vous allez subir une chute hormonale. Une période un peu rude : on se sent fatiguée, palote, un chouia tristoune… Faut juste se souvenir que c’est mécanique et temporaire, et qu’on a un super petit minus qui va donner du sens à tous ces chamboulements. Côté cheveux, ils tombent beaucoup, plus vite, sont plus ternes et d’une façon impressionnante. Pas de panique, vous n’en avez que pour quelques mois.

C’est le moment d’agir : 5 bons gestes à adopter après l’accouchement !

1. Préférez des produits doux, adaptés à la nature de vos cheveux
2. Chouchoutez votre chevelure : pas de sèche cheveux chaud comme un four, on évite le fer à friser
3. Un masque nutritif une fois par semaine
4. Côté alimentation, on opte pour un régime équilibré, contenant tous les nutriments indispensables pour la bonne santé de vos cheveux : la cystine, les vitamines B2, B5, B6… Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.
5. Dernier petit conseil, on se laisse pousser les cheveux pendant la grossesse, on les coupe à la naissance de bébé : effet bonne bouille assuré et c’est bon pour le moral.

Et côté poils pensez-vous ? Bah oui, poils et cheveux : même combat ! J’aurais d’ailleurs pu titrer cet article « Poils et grossesse »… Mouais.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + = deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Suivez nous sur :

Articles les plus lus