Les grands-parents, nouveaux piliers affectifs ?

De Marie V | Le 6 octobre 2014

C’est l’opinion de Carole Bloch, psychothérapeute et chroniqueuse dans un article du Huffington Post intitulé « De l’importance du lien et de la relation entre les enfants et leurs grands-parents ». Morceaux choisis.

« Les grands-parents ne sont normalement pas investis d’une mission d’éducation »

En effet Carole, parce que ma mère ne m’a jamais élevée aux Haribo, et pourtant il en tombe quand j’appuie sur le nez de mes mouflets au retour des vacances.

« Ils transmettent des souvenirs d’une époque, des histoires de familles »

Le hic c’est quand c’est la même histoire pour la 48e fois alors que tu ne sais toujours pas ce qui est arrivé à Oncle Freddy.

« Les enfants peuvent comprendre la cascade des générations et prendre conscience que leur famille a une histoire »

Yep. Ou un pathos, c’est juste une question de point de vue.

« « De mon temps, tu sais… », ou « Quand ton papa était petit, il aimait… ». Cela permet aux petits-enfants de considérer la vie comme une perpétuelle évolution où il est nécessaire de grandir. »

C’est aussi l’occasion de leur expliquer la notion de mémoire sélective…

Les grands-parents sont « des remparts devant la fragilité d’une famille contemporaine souvent déstructurée ».

Après une rapide étude, il s’avère que les remparts en question ont la fâcheuse tendance de s’engueuler devant les enfants, à laisser trainer leurs médicaments, à ne pas éduquer leur chien jaloux, à laisser la télé allumée avec des chaines d’info en continu… Bref, des remparts façon Kapla.

« Cela représente une continuité générationnelle qui stabilise la question des origines »

Et là je confirme : quand je vois ma fille les doigts dans la farine papoter avec ma maman ou dessiner avec ma belle-mère en se mordant la langue, quand je tombe sur mon père en train de gazouiller avec mon bébé alors qu’il ne m’a jamais donné un biberon, ou quand j’observe mon petit garçon écouter attentivement son Papi en se baladant dans le jardin avec le chien… Eh bien cette famille parfois si pesante prend soudain des allures de cadeau, c’est comme une réconciliation. Et si les enfants nous faisaient grandir finalement ?

Papi et mon fiston

Pour aller plus loin : De l’importance du lien et de la relation entre les enfants et leurs grands-parents sur le site du Huffington Post


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit + 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Suivez nous sur :

Articles les plus lus