Grossesse & droit du travail : et les conjoints dans tout ça ?!

De Marie V | Le 2 décembre 2013

Bah oui, si on est deux à faire un bébé, mamour aussi a des droits ! Conditions d’obtention et durée du congé paternité, possibilité de démission… Interview exclusive pour BabyBuzz de maître Candy Monico-Srour, avocate au barreau de Paris, spécialisée en droit du travail.

Papa, maman, bébé : le pied ! - © Wladimir Wetzel - Fotolia.comQui peut bénéficier du congé paternité ?

Le conjoint de la mère, homme, femme, pacsé… peuvent s’en prévaloir. Pas seulement les « papas » (depuis la loi du 1er janvier 2013 et le mariage pour tous).

Quelle est sa durée ?
11 jours consécutifs maximum. 18 jours en cas de grossesse multiple. Ce congé peut être cumulé avec les jours d’autorisation d’absence liés à la naissance d’un enfant. Attention : si vous posez moins de 11 jours, vous perdez le reste.
A savoir : beaucoup de conjoints se trompent dans leurs calculs de jours, il s’agit en effet de jours calendaires (samedi, dimanche et jours fériés inclus…).

Et quand peut-on prendre ce congé ?
Dans un délai de 4 mois suivant la naissance du bébé. Et il faut le demander au moins 1 mois avant la date du congé.
> Vous pouvez télécharger ici un modèle de lettre de demande de congé paternité

Et si un conjoint souhaite démissionner ?
Tout comme la femme enceinte, le père peut démissionner sans préavis.
> Télécharger un modèle de lettre de démission

Un jeune papa, avocat, qui partage le bureau de maître Monico-Srour nous interrompt : « Mais une mère qui part s’occuper de ses enfants ça passe en général, un jeune papa cadre sup qui prend un congé parternité c’est encore peu admis. Et c’est regrettable. »

Ce sera le mot de la fin… A bon entendeur !
Candy Monico-Srour, avocate en droit du travail, cabinet JFA Souillac & Associés

Pour toute autre question, consultez le dossier complet : DOSSIER – Grossesse & droit du travail : interview d’une avocate spécialisée

Un grand merci à Candy Monico-Srour pour cette interview !

Si vous avez besoin d’une avocate de choc : rendez-vous sur le site du Cabinet JFA Souillac & associés, vous y trouverez toutes les infos pour la contacter.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + = 7

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Suivez nous sur :

Articles les plus lus